Liens d'accessibilité

Japon : l’eau de robinet contaminée à Tokyo


Les cosommateurs se sont rués sur les bouteilles d'eau vendues dans les commerces

Les cosommateurs se sont rués sur les bouteilles d'eau vendues dans les commerces

A Tokyo, la capitale du Japon, les taux de radioactivité sont en hausse dans l’eau du robinet. D’après les autorités des particules d’iodine et d’isotope sont à l’ origine de la contamination. Elles viennent de la centrale nucléaire de Fukushima endommagée par le récent tremblement de terre et le tsunami qui ont dévasté le Nord est du pays.

L’eau de robinet de Tokyo ne doit pas être donnée aux bébés, a annoncé mercredi le gouvernent japonais. Les taux d’iodine, une substance radioactive relevée dans l’eau de la capitale, sont deux trop élevés pour les plus petits.

Cette mise en garde des autorités a provoqué l’anxiété de consommateurs qui se sont rués dans les commerces pour se procurer de l’eau en bouteille. Les autorités demandent pourtant aux habitants de la capitale de rester calmes et de faire preuve de retenue.

L’importance des taux d’iodine a été révélée après l’interdiction par les Etats-Unis d’importations des produits venant des environs de Fukushima, notamment de produits laitiers. Par la suite, Hong Kong a suivi l’exemple des Etats Unis.

D’après les autorités, ces particules d’iodine et d’isotope viennent de la centrale de Fukushima et c’est par la pluie que l’eau a été contaminée.

Cependant les taux actuels d’iodine présents dans les eaux de Tokyo sont toujours compris dans les limites tolérables par les adultes.

Pendant ce temps à 250 km de Tokyo, du côté de Fukushima, les activités ont dû cesser à nouveau et le personnel a du évacuer. Mercredi après midi, une fumée sombre s’échappait du réacteur numéro 3 de la centrale. A la tombée de la nuit, la fumée avait diminué sans pour autant disparaître.

XS
SM
MD
LG