Liens d'accessibilité

J-4 au Niger avant la présidentielle


Une caravane du président sortant, Mahamadou Issoufou, en pleine campagne pour l’élection présidentielle de dimanche, à Niamey, le 16 février 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

Une caravane du président sortant, Mahamadou Issoufou, en pleine campagne pour l’élection présidentielle de dimanche, à Niamey, le 16 février 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

Quinze candidats battent campagne, alors que le président sortant Issoufou est favori de ce scrutin.

Plus de 7 millions d’électeurs sont appelés aux urnes dimanche pour élire un nouveau président et des députés.

Elu en 2011, Mahamadou Issoufou, le candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme, affirme que son bilan parle pour lui.

Seyni Oumarou sera cette fois encore le candidat du MNSD Nassara. Le grand absent de cette campagne, c’est Hama Amadou. Arrivé troisième en 2011, l’ancien président de l’Assemblée nationale est en prison dans l’affaire dite du trafic de bébés. Sa candidature a été validée, mais le candidat du Moden Lumana Africa est derrière les barreaux.

Une quarantaine de partis ont d’ores et déjà apporté leur soutien au président Issoufou, qui pourrait l’emporter dès le premier tour ; c’est en tout cas son pari.

Les missions d’observation de l’Uemoa et de l’Union africaine sont présentes au Niger pour s’assurer du bon déroulement du scrutin.

XS
SM
MD
LG