Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire : Hausse de la criminalité à Bouaké


Vue d'une rue de Bouaké, durant la cmapagne électorale de 2010

Vue d'une rue de Bouaké, durant la cmapagne électorale de 2010

Certaines victimes pointent du doigt les Forces républicaines

En Côte-d’Ivoire, voilà un rapport qui ne va pas améliorer le sentiment de sécurité dans le pays. Human Rights Watch estime que la criminalité est en hausse à Bouaké et parle même de vide sécuritaire dans le fief des anciens rebelles.

L’ONG a recueilli le témoignage des habitants qui dénoncent des vols et des violences physiques.

Matt Wells est chercheur à Human Right Watch et auteur du rapport.

Le gouvernement ivoirien devrait s’attaquer d’urgence au problème de l’explosion de la criminalité à Bouaké, la deuxième ville du pays, et dans ses environs, a déclaré Human Rights Watch ce lundi.

Le gouvernement devrait prendre sans tarder des mesures pour désarmer les anciens combattants qui sont généralement considérés comme étant impliqués dans ces crimes, et équiper de manière adéquate la police et les gendarmes pour leur permettre de protéger la population et d’enquêter sur ces violences, a ajouté Human Rights Watch.


XS
SM
MD
LG