Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : 11 militaires tués à Abidjan en deux jours


Des soldats des FRCI montent la garde devant une base militaire à Abidjan (11 avril 2011)

Des soldats des FRCI montent la garde devant une base militaire à Abidjan (11 avril 2011)

Deux camps ont été attaqués par des inconnus, faisant cinq morts dimanche et six autres ce lundi

Au moins six militaires ivoiriens et un assaillant ont été tués, et une dizaine de soldats grièvement blessés, dans l'attaque menée lundi par des inconnus contre un camp militaire d'Abidjan, au lendemain d'assauts ayant tué cinq soldats dans un autre quartier, rapporte l'AFP citant des responsables du gouvernement ivoirien.

En effet, cinq militaires ivoiriens ont été tués dimanche dans l'attaque d'un commissariat et d'un poste de contrôle de l'armée par des hommes "lourdement armés" dans un quartier d'Abidjan, a déclaré le ministre de la Défense, joint par Cherubin Dorcil.

Aucune information n'était dans l'immédiat disponible sur l'identité des assaillants d'Akouédo, ni sur un éventuel lien avec la mort de cinq FRCI dimanche à Yopougon, quartier ouest de la capitale économique.

"Nous n'en savons rien, nous sommes en train de mener nos enquêtes", a déclaré Paul Koffi Koffi.

XS
SM
MD
LG