Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : le ministre de l’Intérieur fait l’objet d’une enquête


Côte d’Ivoire : le ministre de l’Intérieur fait l’objet d’une enquête

Côte d’Ivoire : le ministre de l’Intérieur fait l’objet d’une enquête

On parle des fonds destinés au financement du hadj, le pèlerinage musulman, de pots-de-vin de la société SAGEM, mais aussi des fonds d’indemnisation versés par la société Trafigura au profit des victimes des déchets toxiques déversés à Abidjan.

Désiré Tagro, ministre ivoirien de l’Intérieur et proche du président Gbagbo, a-t-il détourné de l’argent ? On parle des fonds destinés au financement du hadj, le pèlerinage musulman, de pots-de-vin de la société SAGEM, mais aussi des fonds d’indemnisation versés par la société Trafigura au profit des victimes des déchets toxiques déversés à Abidjan.

A-t-il favorisé son ethnie pour les concours d’entrée dans les Ecoles nationales de police, de gendarmerie et d’administration? De nombreuses questions qui n’auront pas de réponse avant la fin de l’enquête. En attendant l’affaire défraie la chronique à Abidjan.

C’est le président du Parlement ivoirien, Mamadou Coulibaly, a lancé des accusations de corruption contre M. Tagro dans un colloque le 2 juin dernier. Le président Laurent Gbagbo a demandé à la justice de faire la lumière sur cette affaire.

XS
SM
MD
LG