Liens d'accessibilité

Le FMI annonce un prêt de 614 millions de dollars pour la Côte d’Ivoire


Un char d'assaut français traverse le pont Général de Gaulle à Abidjan (5 avril 2011)

Un char d'assaut français traverse le pont Général de Gaulle à Abidjan (5 avril 2011)

Une délégation du FMI effectue une visite de deux semaines dans la nation ouest-africaine, pour des pourparlers autour d’un plan de relèvement économique de trois ans.

Le Fonds monétaire international prêtera à la Côte d’Ivoire 614 millions de dollars pour l’aider à redresser son économie après des mois de violences post-électorales.

Dans l’attente du feu vert du conseil d’administration, le FMI précise que le prêt sera échelonné sur une période de 3 ans jusqu’en 2014. Selon la déclaration du Fonds, ce prêt devrait permettre aux Ivoiriens d’opérer la transition, d’un stade de crise à une croissance soutenue.

La déclaration cite Doris Ross, qui a effectué un séjour de deux semaines en Côte d’Ivoire, à la tête d’une délégation du FMI, pour des pourparlers avec les autorités ivoiriennes autour d’un plan de relèvement économique de trois ans.

Marché public dans le quartier d'Abobo, à Abidjan (17 avril 2011)

Marché public dans le quartier d'Abobo, à Abidjan (17 avril 2011)

La crise politique a commencé en Côte d’Ivoire avec le refus du président d’alors, Laurent Gbagbo, de remettre le pouvoir au vainqueur de l’élection présidentielle, Alassane Ouattara. Au moins 3000 personnes ont trouvé la mort en quatre mois de violence, avant que les forces pro-Ouattara s’emparent du pouvoir en avril dernier. M. Gbagbo est en détention depuis lors, sous accusation de crimes économiques, entre autres.

XS
SM
MD
LG