Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : en attendant la CEDEAO


Partisans de Laurent Gbagbo a Adjamé

Partisans de Laurent Gbagbo a Adjamé

L'heure est aux grandes manoeuvres politiques à Abidjan. Le bras-de-fer entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo se poursuit.

Le président Alassane Ouattara, le vainqueur de l’élection présidentielle du 28 novembre reconnu par la communauté internationale, a lancé un mot d’ordre de grève générale illimitée à compter de ce 27 décembre, jusqu’au départ de Laurent Gbagbo du pouvoir.

Par ailleurs, un avion présidentiel ivoirien est bloqué à l’aéroport de Bâle-Mulhouse. Selon le porte-parole du ministère français des affaires étrangères, la décision de retenir l’appareil a été prise à la requête des autorités légitimes de la Côte d’Ivoire, à savoir le gouvernement Ouattara.

Enfin, une délégation de la CEDEAO est attendue mardi à Abidjan. Elle tentera de persuader Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à Ouattara.

Pour sa part, le gouvernement Laurent Gbagbo dément la condamnation par les Nations Unies des exactions dans le pays et rejette les allégations de fosses communes. Le ministre de l’Intérieur du gouvernement Gbagbo, Emile Guirieoulou note que les organes des Nations-Unies à Genève, tout comme l’Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire, «ont pris une position partisane dans le traitement des informations communiquées aux pays membres. » contrairement aux allégations de ces deux organisations, Emile Guiriéoulou affirme que personne n’a encore vu de charnier.

XS
SM
MD
LG