Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire: la tension continue de monter

  • Morgane Guirriec

Alassane Ouattara, reconnu vainqueur de l'élection présidentielle par l'Union Européenne et l'ONU.

Alassane Ouattara, reconnu vainqueur de l'élection présidentielle par l'Union Européenne et l'ONU.

Selon des témoins des soldats fidèles à Laurent Gbagbo s'étaient déployés aux abords du Golf Hôtel, où Alassane Ouattara a installé son gouvernement. De son cote l’Union Européenne a décidé de prendre des sanctions.

La tension continue de monter en Côte d’Ivoire. Selon des témoins des soldats fidèles a Laurent Gbagbo s'étaient déployés, lundi, aux abords de l'hôtel du Golfe d'Abidjan, où Alassane Ouattara a installé son gouvernement. D’après, les officiels proches de Ouattara, des coups de feu ont été tirées lorsque les soldats se sont retrouvés face aux anciens rebelles qui protègent l'hôtel du Golfe.Le problème a été réglé, a assuré le porte-parole de l'Opération de l'ONU (ONUCI), Hamadoun Touré.

Gbagbo et Ouattara revendiquent la victoire à l’élection présidentielle du 28 novembre et ils ont chacun formé un gouvernement.

La situation dans le pays suscite des réactions à travers le monde. Les ministres de l’Union européenne ont décidé de prendre des sanctions afin de contraindre Laurent Gbagbo à remettre le pouvoir à Alassane Ouattara, qu’elle considère comme étant le Président démocratiquement élut.

D’après Maja Kocijancic, porte parole de Catherine Ashton, la Cheffe de la diplomatie de l’Union, les sanctions comprennent des interdictions de visas et des gels des actifs des figures politiques qui ont refusé de se placer sous l’autorité d’Alassane Ouattara.




XS
SM
MD
LG