Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo menace de boycotter les élections


Laurent Gbagbo et son épouse Simone sont en détention depuis avril 2011

Laurent Gbagbo et son épouse Simone sont en détention depuis avril 2011

En Côte d'Ivoire, alors que la date-butoir de dépôt des candidatures fixée au 26 octobre a été repoussée au 31 octobre, certains responsables du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (coalition pro-Ouattara) ont recommandé une candidature unique dans les circonscriptions électorales, ce qui ne plaît pas aux jeunes du mouvement, en particulier.

Du côté du FPI de l’ex président Laurent Gbagbo, les responsables ont laissé entendre qu’ils boycotteraient probablement le scrutin si aucune réponse positive n’était apportée à leurs demandes, notamment la libération de Monsieur Gbagbo et des cadres du mouvement. Quoi qu’il en soit, le FPI maintient sa demande de report de la date des législatives.

La Commission électorale n'a enregistré jusqu’ici qu'une soixantaine de candidatures, sur 255 postes à pourvoir au Parlement. Son porte-parole, Yacouba Bamba, a toutefois déclaré que la mesure n'aura pas d'incidence sur la date du 11 décembre retenue pour le scrutin.

XS
SM
MD
LG