Liens d'accessibilité

L’Union africaine au chevet de la Côte d’Ivoire


Les actes de violence se multiplient dans les rues d'Abidjan, il est urgent de trouver une solution.

Les actes de violence se multiplient dans les rues d'Abidjan, il est urgent de trouver une solution.

Le panel de l'Union africaine se donne une semaine pour résoudre la crise ivoirienne, selon Sony Ugoh son porte-parole

Le panel de haut niveau chargé par l’Union africaine de trouver une solution à la crise ivoirienne a séjourné ce vendredi à Nouakchott, d’où il devait partir pour Abidjan. Il s’agit de cinq chefs d’Etat et de gouvernement : à savoir, les présidents Jacob Zuma d’Afrique du Sud, Jakaya Kikwete de Tanzanie, Idriss Deby Itno du Tchad, Blaise Compaoré du Burkina et Mohamed Ould Abdel Aziz de Mauritanie. La mission s’effectue où une flambée de violence endeuille la Côte d’Ivoire.

Le porte parole de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest Sony Ugoh a déclaré que le panel espère résoudre la crise ivoirienne au plus tard la semaine prochaine.

Il a dit à la Voix de l’Amérique l’ouest-africaine s’est entretenue à Nouackchott avec le panel de haut niveau de l’Union africaine au sujet de la crise ivoirienne.
Des des témoins en Cote d’Ivoire ont affirmé jeudi que des soldats fidèles au président sortant Laurent Gbagbo ont tué au moins sept femmes qui manifestaient à Abobo pour réclamer le départ de Laurent Gbagbo.

L’attaque a été aussitôt condamnée par les Etats-Unis et les Nations Unies.

XS
SM
MD
LG