Liens d'accessibilité

Côte d'Ivoire : Laurent et Simone Gbagbo inculpés


Laurent Gbagbo et sa femme Simone, détenus par les forces pro-Ouattara, le 11 avril 2011, à l'Hotel du Golf, à Abidjan

Laurent Gbagbo et sa femme Simone, détenus par les forces pro-Ouattara, le 11 avril 2011, à l'Hotel du Golf, à Abidjan

L'ex-couple présidentiel se trouve en résidence surveillée depuis le 11 avril, date où ils ont été appréhendés par les forces du chef d'Etat Allasane Ouattara, appuyées par la France, après deux semaines de guerre

Quatre mois après la chute du pouvoir de Laurent Gbagbo, l’ex-président ivoirien a été inculpé et placé en détention préventive pour "crimes économiques", de même que son épouse Simone Gbagbo.

M. Gbagbo (qui est détenu au nord de la Côte d’Ivoire) a été inculpé notamment de "vol aggravé, atteinte à l'économie nationale, détournement de deniers publics et pillage", apprend-on à Abidjan. En résidence surveillée à Odienné (Nord-Ouest), son épouse a été inculpée mardi et placée en détention préventive pour "crimes économiques", notamment "concussion".

Pour une réaction, Nicolas Pinault a joint a Abidjan Frank Bamba, chargé de la communication du FPI, l’ancien parti au pouvoir.



L'ex-couple présidentiel se trouve en résidence surveillée depuis le 11 avril, date où ils ont été appréhendés par les forces du chef d'Etat Allasane Ouattara, appuyées par la France, après deux semaines de guerre.

A l’origine de la crise, le refus de Laurent Gbagbo d’accepter sa défaite à l’élection de novembre 2010. La violence qui a suivi le scrutin a fait au moins trois mille morts.

XS
SM
MD
LG