Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : les responsables du régime Gbagbo dans la clandestinité selon Affi Nguessan


Pascal Affi N'Guessan (au centre) à Addis Abeba en mars 2011

Pascal Affi N'Guessan (au centre) à Addis Abeba en mars 2011

Pascal Affi N'Guessan se dit prêt à entamer des discussions avec le gouvernement du président Alassane Ouattara. Dans ce cas-là, toutes les questions seront sur la table, « à commencer par la mise en liberté de M. Laurent Gbagbo », a-t-il précisé.

Les partisans de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo disent craindre pour leur vie. C’est le cas de Pascal Affi N'Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), qui vit dans la clandestinité. Il affirme que « le pays est livré aux pilleurs ; les autorités politiques proches de la majorité présidentielle sont, à l’heure actuelle, dans la clandestinité. »

Le président du FPI dit sa maison d’Abidjan a été pillée et celle de Bongwano incendié. « Je suis activement recherché », a-t-il indiqué.

Pascal Affi N'Guessan se dit prêt à entamer des discussions avec le gouvernement du président Alassane Ouattara. Dans ce cas-là, toutes les questions seront sur la table, « à commencer par la mise en liberté de M. Laurent Gbagbo », a-t-il précisé.

« L’écarter, procéder à son arrestation, ce n’est pas jeter les bases d’une gouvernance stable », a fait savoir Affi N'Guessan.

XS
SM
MD
LG