Liens d'accessibilité

Italie : sévère revers électoral pour le Premier ministre Berlusconi


Le Premier ministre Silvio Berlusconi et le président français Nicolas Sarkozy

Le Premier ministre Silvio Berlusconi et le président français Nicolas Sarkozy

Selon les résultats officiels publiés mardi, près de 95% des électeurs ont rejeté le projet de retour à l’énergie nucléaire. Le taux de participation a été de 57%, donc bien au-delà des 50-pourcent requis pour la validation du vote. La défaite de Berlusconi à ces consultations populaires fait suite à celle, tout aussi cuisante, que son gouvernement avait subie lors des élections locales du mois dernier.

Le premier ministre italien Sylvio Berlusconi a reconnu sa défaite dans des referendums appuyés par l’opposition, visant à bloquer le retour à l’énergie nucléaire et abolir une loi accordant l’immunité au Premier ministre et aux membres du gouvernement.

Selon les résultats officiels publiés mardi, près de 95% des électeurs ont rejeté le projet de retour à l’énergie nucléaire. Le taux de participation a été de 57%, donc bien au-delà des 50-pourcent requis pour la validation du vote. La défaite de Berlusconi à ces consultations populaires fait suite à celle, tout aussi cuisante, que son gouvernement avait subie lors des élections locales du mois dernier.

En même temps, plusieurs procès sont en cours contre le leader italien. Il doit répondre, entre autres, d’accusations de fraude et de relations sexuelles avec une prostituée de 17 ans.

XS
SM
MD
LG