Liens d'accessibilité

Issa Hayatou subit une transplantation rénale


Issa Hayatou, président de la CAF et par intérim de la Fifa

Issa Hayatou, président de la CAF et par intérim de la Fifa

L’opération s’est passée avec succès et le président par intérim de la Fifa, le Camerounais Issa Hayatou, 69 ans "va désormais se reposer quelques jours".

"Sa mission actuelle de président de la Fifa par intérim se poursuivra comme prévu", ajoute la Fédération internationale de football. Hayatou a pris ce poste le temps de la suspension de Joseph Blatter, prononcée le 8 octobre et qui s'achèvera le 5 janvier.

"Souffrant d'une insuffisance rénale depuis quelques années, Issa Hayatou ne s'en est jamais caché, poursuit la Fifa. Cette situation ne l'a toutefois pas empêché d'assumer pleinement, et sans interruption, ses fonctions au sein des instances du football mondial et africain".

Markus Kattner, secrétaire général par intérim de la Fifa, s'est dit "heureux des nouvelles encourageantes transmises par le corps médical". "Au nom de la Fifa, et en mon nom personnel, je souhaite à notre président de la Fifa par intérim un prompt rétablissement. Au cours des prochains jours, je serai régulièrement en contact avec lui et je me réjouis de le savoir prochainement de nouveau à nos côtés" a encore confié l'actuel N.2 de l'instance suprême du foot.

La Confédération africaine de football (CAF), dont M. Hayatou est président, avait expliqué dans un communiqué transmis à l'AFP le 9 octobre que son patron "n'avait jamais fait mystère de ce que, depuis quelques années, une insuffisance rénale (lui) impose des séances régulières de dialyse". La programmation, précisait-elle, "s'est toujours faite en harmonie avec son agenda professionnel et ses obligations multiples honorés sans accrocs".

"Depuis sa première élection à la présidence de la CAF (1988), Issa Hayatou a toujours pleinement assumé, sans discontinuer, les prérogatives qui lui sont dévolues par les statuts de la CAF", indiquait la Confédération africaine dans ce texte.

Sepp Blatter, 79 ans, a été suspendu par le comité d'éthique de la Fifa le 8 octobre pour 90 jours à titre conservatoire. La justice suisse l'a qualifié de prévenu dans l'affaire du fameux paiement controversé de 1,8 M EUR en 2011 à Michel Platini pour un travail de conseiller achevé en 2002.

En septembre, la justice suisse avait également annoncé l'ouverture d'une procédure pénale à l'encontre de Blatter car il est aussi soupçonné d'avoir "signé un contrat défavorable" à la Fifa avec l'Union caribéenne de football, et son ancien patron, le sulfureux Jack Warner.

Blatter est sorti ce jeudi de l'hôpital en Suisse où il avait été conduit à cause du "stress" de ces dernières semaines selon son entourage.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG