Liens d'accessibilité

Israël renforce la sécurité à Jérusalem pour le jour de deuil juif


Le premier ministre israelien Benjamin Netanyahu, 4 juillet 2016.

Le premier ministre israelien Benjamin Netanyahu, 4 juillet 2016.

La police israélienne a annoncé vendredi avoir renforcé la sécurité autour de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem avant le jour de deuil juif de Tisha Beav qui débute samedi soir.

"Des centaines de policiers supplémentaires assureront la sécurité dans et aux alentours de la Vieille ville de Jérusalem" pour Tisha Beav, a indiqué le porte-parole de la police Micky Rosenfeld dans un communiqué.

Des milliers de juifs sont attendus dans la ville sainte pour ce jour de deuil qui commémore la destruction du Temple par les Romains en l'an 70. Ils se rendront au Mur des Lamentations, en contrebas de l'esplanade.

Mais certains pourraient tenter de se rendre sur l'esplanade des Mosquées pour y prier, ce qui est interdit selon les règles en vigueur depuis 1967 sur ce site ultra-sensible et pourrait provoquer des violences.

L'esplanade des Mosquées est considérée comme le troisième lieu saint de l'islam. Les juifs appellent le site Mont du Temple et le considèrent également comme sacré.

L'esplanade se trouve à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël depuis 1967.

De nombreux affrontements meurtriers ont eu lieu dans le passé sur l'esplanade des Mosquées et les musulmans craignent qu'Israël ne tente de changer le statu quo qui régit ce lieu saint, ce que dément le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Un nouveau cycle de violences dans le conflit israélo-palestinien a causé la mort de 219 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Soudanais et un Erythréen depuis le 1er octobre. La plupart des Palestiniens tués l'ont été en menant des attaques au couteau, selon les autorités israéliennes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG