Liens d'accessibilité

Israël riposte à un tir de roquette en provenance de Gaza


Explosion provoquée par une frappe aérienne israélienne sur une maison dans la ville de Gaza, le 23 août 2014. (Reuters / Ezz Zanon)

Explosion provoquée par une frappe aérienne israélienne sur une maison dans la ville de Gaza, le 23 août 2014. (Reuters / Ezz Zanon)

L'armée israélienne a répliqué jeudi pour la deuxième journée consécutive à un tir de roquette en provenance de la bande de Gaza par des frappes sur le territoire palestinien, ont indiqué l'armée israélienne et les services de sécurité gazaouis.

Pour la deuxième fois en deux jours, une roquette tirée de la bande de Gaza est tombée sur le sud d'Israël sans faire de blessé, a indiqué l'armée.

La roquette s'est abattue dans une zone non habitée de la région d'Eshkol, voisine de la bande de Gaza, a précisé l'armée dans un communiqué.

Comme la veille, l'armée israélienne a riposté peu après par des tirs de chars dans le centre de la bande de Gaza à l'est du camp de réfugiés d'Al-Bureij, a indiqué un responsable des services de sécurité du Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle le territoire.

L'armée israélienne s'est contentée d'indiquer que ses chars avaient pris pour cible une "infrastructure terroriste du Hamas".

Aucune victime n'a été signalée côté palestinien.

Le ministre israélien de la Défense, l'ultranationaliste Avigdor Lieberman, a pour sa part assuré qu'Israël "ne souhaite pas se lancer dans une aventure, provoquer une escalade ou mener une guerre dans la bande de Gaza".

"Mais sur la sécurité des Israéliens il n'y aura pas de concession, tout tir à partir de Gaza sera suivi d'une réaction énergique", a-t-il prévenu dans des propos transmis par la télévision publique.

Mercredi, l'armée israélienne avait frappé plusieurs positions du Hamas par des tirs de chars et des bombardements aériens, en réponse à une roquette tombée dans une rue de Sderot. Les tirs n'ont pas fait de victime. Mais l'armée israélienne a annoncé la mort d'un pilote israélien d'un avion de chasse F-16 lors d'un accident à l'atterrissage. Il revenait des opérations sur la bande de Gaza, selon les médias israéliens.

Le Hamas gouverne sans partage la bande de Gaza où Israël et les groupes armés palestiniens se sont livré trois guerres entre 2008 et 2014.

Depuis le conflit dévastateur de l'été 2014, Israël et le Hamas observent un cessez-le-feu fragile de part et d'autre de la barrière de sécurité israélienne qui ferme hermétiquement les frontières israéliennes avec la bande de Gaza.

Des roquettes sont sporadiquement tirées sur Israël. Ces tirs sont communément attribués à d'autres groupes que le Hamas mais l'armée israélienne y riposte quasiment systématiquement par des frappes sur des positions du Hamas, qu'elle estime responsable du territoire.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG