Liens d'accessibilité

Israël : les résultats d'une enquête visant le couple Netanyahu transmise au procureur


Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d'une réunion à Jerusalem, le 15 mai 2016.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d'une réunion à Jerusalem, le 15 mai 2016.

La police israélienne a annoncé dimanche avoir transmis aux procureurs les résultats d'une enquête visant le Premier ministre Benjamin Netanyahu et sa femme au sujet de l'utilisation présumée de fonds publics à des fins privées.

La police n'a donné aucun détail sur les résultats de l'enquête mais les médias israéliens assurent qu'elle recommande des poursuites contre Sara Netanyahu.

L'annonce intervient quelques jours après la publication d'un rapport officiel distinct examinant à la loupe les voyages en avion de Benjamin Netanyahu et de sa famille et pointant du doigt de possibles conflits d'intérêts.

Sara Netanyahu avait été interrogée par les enquêteurs l'année dernière après des allégations accusant le couple d'avoir dépensé l'argent des contribuables pour des meubles de jardin et des réparations électriques dans leur villa personnelle de Césarée (ouest).

Dans un communiqué publié dimanche, la police a indiqué que cette enquête, entamée en février 2015, avait examiné les "soupçons de perpétration d'actes criminels, y compris pour obtention frauduleuse d'avantage, fraude et abus de confiance."

"Toutes les preuves (...) ont été transmises au procureur du district de Jérusalem qui a suivi l'enquête, afin qu'il puisse étudier le dossier et prendre une décision (de poursuivre ou non)", a poursuivi la police.

Elle n'a pas fait davantage de commentaire mais selon les médias israéliens, la police a recommandé au procureur d'entamer des poursuites contre Sara Netanyahu et d'autres, mais pas contre son mari.

Un des accusations lancées dans cette affaire porte sur les bouteilles consignées bues à la résidence du Premier ministre. Sara Netanyahu a été accusée d'avoir empoché entre 2009 et 2013 le produit de ces consignes alors que l'argent aurait dû revenir au Trésor public.

En 2013, le Premier ministre avait remboursé 1.000 dollars (921 euros) à l'Etat mais selon l'ancien majordome du couple, ces consignes auraient rapporté six fois plus.

Les Netanyahu ont toujours réfuté ces allégations.

Mardi, le contrôleur de l'État israélien a publié un rapport sur les voyages à l'étranger de M. Netanyahu, dont certains avec sa femme et ses enfants, entre 2003 et 2005, quand il était ministre des Finances.

"Des voyages de M. Netanyahu et sa famille, financés par des organisation externes (au gouvernement) pendant la période où il était ministre des Finances, ont contrevenu aux règles en vigueur en la matière et pourraient ainsi donner l'impression qu'il en a tiré bénéfice ou qu'il s'agit d'un conflit d'intérêts", indique le rapport.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG