Liens d'accessibilité

Israël condamne un Palestinien à 16 ans de prison pour un ancien attentat au couteau


Des forces de sécurité israéliennes près de la mosquée Al-Aqsa, Jérusalem, 5 octobre 2012

Des forces de sécurité israéliennes près de la mosquée Al-Aqsa, Jérusalem, 5 octobre 2012

Un tribunal de Jérusalem a annoncé avoir condamné mercredi à 16 ans de prison un Palestinien déclaré coupable d'avoir poignardé deux garde-frontières israéliens en décembre 2014.

Moussa Ajlouni, 20 ans, habitant de la Vieille ville de Jérusalem, située dans la partie de la ville annexée et occupée par Israël, a obtenu une peine plus clémente en plaidant coupable de double tentative de meurtre le 26 décembre près de chez lui.

La police avait à l'époque décrit les blessures des deux policiers comme légères. Mais l'acte d'accusation contre Moussa Ajlouni indique que l'un des garde-frontières a subi des dommages aux tendons de la main et a toujours besoin de traitement.

Moussa Ajlouni était déjà connu par le passé pour des faits de violence et des infractions à la législation sur les stupéfiants.

L'agression s'inscrivait à l'époque dans un contexte de heurts fréquents à Jérusalem-Est et d'attentats anti-israéliens de la part de Palestiniens isolés.

Depuis le 1er octobre, Jérusalem, Israël et les Territoires palestiniens sont en proie à une vague de violences encore plus intense, caractérisée par des dizaines d'attaques au couteau.

Ces violences qui font craindre une nouvelle intifada ont fait 77 morts côté palestinien -dont un Arabe Israélien- et dix côté israélien. Une grande majorité des Palestiniens tués l'ont été en tentant ou en menant des attaques contre des Israéliens.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG