Liens d'accessibilité

Israël appelle les juifs à quitter la France


La police et les pompiers français se rassemblent à l'entrée de la société américain Air Products à Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon, dans le centre est de la France, le 26 juin 2015.

La police et les pompiers français se rassemblent à l'entrée de la société américain Air Products à Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon, dans le centre est de la France, le 26 juin 2015.

Un ministre israélien a appelé vendredi les juifs de France à venir vivre en Israël après l'attaque djihadiste meurtrière menée près de Lyon.

"J'appelle les juifs de France - venez à la maison ! L'antisémitisme augmente, le terrorisme progresse", a déclaré le ministre israélien de l'Immigration Zeev Elkin, un membre du parti du Likoud (droite) du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

"Ceci est une mission nationale de la plus haute priorité", a-t-il ajouté dans un communiqué.​

Le Premier ministre israélien appelle régulièrement les juifs d'Europe à rejoindre "en masse" Israël. La France abrite la plus grosse communauté juive d'Europe avec quelque 550.000 personnes.

Un chef d'entreprise a été décapité vendredi lors d'une attaque jihadiste contre un site industriel français sensible près de Lyon (centre-est). Aucune information n'a été communiquée sur la religion de la victime.

L'auteur présumé de l'attaque, connu pour ses "liens avec la mouvance salafiste", a été arrêté, selon les autorités.

"L'attaque est de nature terroriste dès lors qu'il a été retrouvé un cadavre décapité avec des inscriptions", a déclaré le président français François Hollande, en soulignant qu'il s'agissait pour son ou ses auteurs de "provoquer une explosion".

Depuis les attentats perpétrés en janvier à Paris par trois jihadistes contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, un supermarché casher et des policiers, le gouvernement a mis en place un drastique plan de vigilance antiterroriste dans les lieux publics.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG