Liens d'accessibilité

Nigeria : attaque contre une patrouille de police


Marché de Maiduguri dans le Nord du Nigeria

Marché de Maiduguri dans le Nord du Nigeria

Des militants islamistes présumes ont attaqué une patrouille de police, mercredi, 6 juillet, dans le Nord du pays

Les assaillants ont lancé une bombe sur les policiers alors que ceux-ci effectuaient une patrouille dans la ville de Maiduguri, explique le général Jack Nwachukwu Nwaogbo. Des témoins ajoutent que des coups de feu sporadiques ont été entendus après l’explosion.

Une fois de plus, les autorités accusent Boko Haram. Les militants de cette secte islamiste seraient aussi à l’ origine des récentes attaques qui ont fait au moins 40 morts au cours des deux dernières semaines.

En français, Boko Haram signifie « l’éducation occidentale est un péché ». L’organisation ne reconnait pas la Constitution du Nigeria. Ses membres exigent l’indépendance du Nord du Nigeria afin d’y instaurer l’application stricte de la loi islamique.

Nigeria : attaque contre une patrouille de police

Nigeria : attaque contre une patrouille de police

En 2009, Boko Haram a initié un soulèvement qui a été écrasé par le gouvernement fédéral. Plus de 800 personnes ont été tuées dans ces violences. Le président Goodluck Jonathan a proposé de négocier avec Boko Haram pour mettre fin aux violences, mais la secte a refusé cette offre.

Récemment, les autorités nigérianes ont annonce l’arrestation de 100 membres présumés de Boko Haram, accus[s d’être li[s aux attentats qui terrorisent le Nord du pays. La réhabilitation étant préférée aux poursuites judiciaires, ces personnes devront donc se soumettre a des programmes de « déradicalisation » et de « gestion de la perception » afin qu’ils puissent retourner dans la société, expliquent les autorités.

XS
SM
MD
LG