Liens d'accessibilité

Les deux randonneurs américains arrivent à Oman


Shane Bauer et Josh Fattal (archives)

Shane Bauer et Josh Fattal (archives)

Shane Bauer et Josh Fattal ont été, dans un premier temps, remis à un émissaire suisse. Des représentants d’Oman sont ensuite entrés dans la prison, leur pays ayant fourni l’avion devant évacuer les deux Américains.

Le président Barack Obama a exprimé sa satisfaction suite à la libération de deux randonneurs américains accusés d’espionnage et emprisonnés en Iran depuis 2009. Shane Bauer et Josh Fattal, les deux âgés de 29 ans, ont recouvré leur liberté mercredi après-midi. Un juge a approuvé leur libération contre le paiement d’une caution d’un million de dollars.

Shane Bauer et Josh Fattal ont été, dans un premier temps, remis à un émissaire suisse. Des représentants d’Oman sont ensuite entrés dans la prison, leur pays ayant fourni l’avion devant évacuer les deux Américains. Ils sont arrivés au sultanat dans la soirée du mercredi.

Dans une déclaration écrite, la Maison blanche indique que le président Obama remercie Sa Majesté le Sultan omanais Qaboos bin Said, le président irakien Jalal Talabani, le gouvernement suisse et tous les alliés des Etats-Unis de par le monde qui ont oeuvré inlassablement depuis deux ans, en vue de la libération de ces deux jeunes Américains.

Masoud Shafie, avocat des randonneurs américains (Téhéran, 17 septembre 2011)

Masoud Shafie, avocat des randonneurs américains (Téhéran, 17 septembre 2011)

Les deux hommes et une femme, Sarah Shourd, disent avoir franchi par mégarde la frontière iranienne alors qu’ils effectuaient une randonnée dans les montagnes du Nord irakien.

Leur libération intervient la veille du discours du président Iranien Mahmoud Ahmadinejad à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

XS
SM
MD
LG