Liens d'accessibilité

Irak : le président de la Fifa "choqué" par un attentat ayant fait 32 morts


Le président de la Fifa Gianni Infantino

Le président de la Fifa Gianni Infantino

L’attentat suicide été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI). Il a fait 32 morts après un match de football vendredi en Irak, dans le village d'Al-Asriya.

Le président de la Fifa Gianni Infantino s'est dit samedi "choqué et terriblement attristé".

"J'ai été choqué et terriblement attristé après avoir eu connaissance de l'affreuse tragédie survenue hier (vendredi) à Iskanderiyah", localité tout proche d'Al-Asriya, à environ 40 km au sud de la capitale irakienne, Bagdad, a réagi Gianni Infantino dans un communiqué. Il précise adresser ses "plus profondes condoléances aux familles des victimes".

Le kamikaze, vraisemblablement un adolescent selon une photo diffusée par l'EI, s'est fait exploser dans la foule au moment de la remise des trophées après la rencontre. La plupart des victimes sont des mineurs.

"A travers le monde le football réunit les gens. C'est un jour très triste lorsque les gens qui vont ensemble à un match deviennent les victimes d'une telle violence" s'est ému le président de l'instance suprême du football mondial.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG