Liens d'accessibilité

Le nombre de déplacés pourrait augmenter d'un million en Irak


Voiture explose à Rashidiya au nord de Bagdad en Irak

Voiture explose à Rashidiya au nord de Bagdad en Irak

Près d'un million d'Irakiens supplémentaires risquent de fuir leur foyer dans le cadre de la guerre contre le groupe Etat islamique (EI), notamment à Mossoul, que les forces gouvernementales tentent de reprendre aux jihadistes, a annoncé vendredi la Croix-Rouge.

Ils viendraient s'ajouter aux quelques trois millions d'Irakiens déjà déplacés par les violences qui frappent le pays depuis deux ans et demi.

"Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) estime que jusqu'à un million de personnes supplémentaires pourraient être forcées de quitter leurs maisons en Irak dans les prochaines semaines et les prochains mois", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"Plus de dix millions de personnes ont déjà besoin d'aide dans le pays. Il y a plus de trois millions de déplacés internes", a-t-il précisé.

"Si l'escalade des violences survient comme prévu, le nombre de déplacés internes pourrait sérieusement augmenter", selon le CICR.

Les forces armées irakiennes conduisent actuellement des opérations dans le but de reprendre Mossoul (nord), la deuxième ville du pays aux mains de l'EI depuis juin 2014.

La ville, qui comptait quelque deux millions d'habitants, en aurait perdu la moitié.

L'opération pour reprendre fin juin Fallouja, ville bien plus petite et plus proche de Bagdad, a poussé des milliers de civils à fuir et à s'entasser dans des camps installés autour de la ville.

L'ampleur des déplacements lors des combats pour la reprise de Mossoul devrait être bien plus grande, et les populations pourraient fuir vers des zones bien plus difficiles d'accès pour les secours.

La Croix-Rouge a demandé 15,6 millions d'euros supplémentaires afin d'apporter suffisamment d'aide aux déplacés.

L'EI a pris le contrôle de larges pans du territoire au nord et à l'est de Bagdad en 2014 mais a depuis reculé sur de nombreux fronts face aux forces armées irakiennes soutenues par une coalition internationale conduite par les Etats-Unis.

Avec AFP.

XS
SM
MD
LG