Liens d'accessibilité

Investiture controversée de Mugabe


Robert Mugabe

Robert Mugabe

Le président sortant du Zimbabwe, Robert Mugabe a prêté serment jeudi. Au pouvoir depuis 33 ans, il continuera de contrôler le pays pour cinq ans, ayant revendiqué la victoire à l’élection présidentielle du 31 juillet qui, selon l’opposition, a été truquée.

L’investiture de Mugabé, qui est âgé de 89 ans, a été retardée par une manœuvre juridique de son principal opposant, le dirigeant du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), Morgan Tsvangirai.

Le MDC a déclaré que le scrutin du 31 juillet a été truqué, mais la cour constitutionnelle a rejeté mardi la plainte de l'opposition. M. Tsvangirai a refusé d'assister à l'investiture de Mugabe, après avoir qualifié le vote « de farce gigantesque ». Son porte-parole, Luke Tamborinyoka a affirmé que l'élection a été « volée » et qu’en conséquence, l’ancien Premier ministre ne saurait assister à une fête organisée par des « voleurs ».

John Campbell, expert sur l’Afrique au « Council on Foreign Relations », fait valoir que le Zimbabwe pourrait faire face à une instabilité accrue. « Je pense que nous verrons un comportement de plus en plus arbitraire et radical. Mugabe a déjà parlé de transférer essentiellement les entreprises étrangères à des Zimbabwéens » rappelle M. Campbell. Si ce plan devient une réalité, le Zimbabwe pourrait faire face à des défis économiques croissant, ajoute-t-il.

« Il est très difficile de concevoir que des investisseurs étrangers s’intéressent au Zimbabwe dans ces circonstances. Sans investissements étrangers, sans une expansion de l'économie, il est très difficile de voir comment le pays pourra sortir de son cycle actuel de pauvreté » a poursuivi M. Campbell.

Mugabe règne sur le Zimbabwe depuis l’accession du pays à l’indépendance en 1980.

Après les élections contestées et violentes de 2008, son parti, la ZANU-PF et le MDC avait formé un gouvernement de coalition, sous pression de la SADC (South African Development Community). Ce partage du pouvoir a pris fin avec le scrutin du 31 juillet.
XS
SM
MD
LG