Liens d'accessibilité

Libye : les organisations internationales multiplient leurs efforts pour aider les réfugiés


Des réfugiés Bengalis à la frontière entre la Libye et la Tunisie

Des réfugiés Bengalis à la frontière entre la Libye et la Tunisie

La Croix-Rouge lance un appel aux dons pour un montant de près de 26 millions de dollars

L’organisation internationale des migrations dit mettre les bouchées doubles pour fournir une assistance humanitaire à environ 5 000 étrangers isolés à Salum, localité situé à la frontière entre l’Egypte et la Libye. Parmi eux, il y a des femmes et des enfants. Les rations d’eau et de nourriture sont multipliées par deux, explique l’organisation.

Par ailleurs, un navire de l’armée italienne a été envoyé en Libye. Il transporte des tonnes de produits humanitaires, dont des couvertures, des purificateurs d’eau, du matériel médical, du lait, du riz, des générateurs électriques et des abris d’urgence.

Pour aider les milliers de personnes de personnes affectées par la crise en Libye, la Croix-Rouge lance un appel aux dons, pour un montant de près de 26 millions de dollars.

De son côté, P.J. Crowley, le porte-parole du département d’Etat américain, a annoncé sur son Twitter que deux avions de l’armée américaine, transportant 132 réfugiés égyptiens, étaient en route vers leur pays d’origine. Ils avaient fui la Libye en rejoignant la Tunisie. Les Etats-Unis avaient envoyé des avions cargo chargés de ravitaillements humanitaires en Tunisie vendredi dernier pour aider les réfugiés libyens.

D’après le Haut Commissariat pour les réfugiés de l’ONU, le nombre de réfugiés traversant la frontière tunisienne a considérablement chuté depuis que les soldats libyens gardent la frontière. Des travailleurs étrangers affirment avoir été détenus par les forces de Kadhafi alors qu’ils tentaient d’atteindre la frontière tunisienne.

Dans le même temps, des milliers d’étrangers disposant de faibles ressources attendent d’être évacués.

Des Bengalis évacués de Libye, sur un ferry dans le port de Souda en Crète

Des Bengalis évacués de Libye, sur un ferry dans le port de Souda en Crète

Parmi eux, il y a un grand nombre de ressortissants du Bangladesh. Les gardes-côtes grecs annoncent qu’au moins trois Bangladais se sont noyés alors qu’ils tentaient de nager jusqu’à l’île de Crète.

L’incident s’est déroulé dans le port de Souda. On comte 16 disparus et près de 30 personnes ont du être hospitalisées pour hypothermie.

On suppose qu’ils ont sauté d’un ferry grec qui transportait des milliers de réfugiés venus de Libye.

Pour sa part, le gouvernement de la RDC a affrêté un avion pour évacuer quelque 200 Congolais refugiés depuis une dizaine de jours dans leur ambassade à Tripoli. Selon Radio Okapi, un avion est parti dimanche pour la capitale libyenne.

A noter enfin que des ressortissants britanniques ont été capturés par les rebelles de Benghazi, dans l’est de la Libye. Il s’agit de Britanniques soupçonnés d’appartenir aux forces spéciales. La Grande-Bretagne dit être en contact avec une petite équipe diplomatique sur place afin d’essayer d’obtenir leur libération. Les rebelles ont confirmé ces détentions et affirmé que les captifs étaient bien traités.

XS
SM
MD
LG