Liens d'accessibilité

L’aide internationale à l’Ouganda réduite pour cause de corruption


Les donateurs étrangers contribuent au tiers du budget annuel de l'Ouganda, assurant presque entièrement les dépenses de santé et d'éducation

Les donateurs étrangers contribuent au tiers du budget annuel de l'Ouganda, assurant presque entièrement les dépenses de santé et d'éducation

Des donateurs internationaux vont réduire leur aide à l’Ouganda d’au moins 10% cette année, au motif de la corruption qui règne au sein des plus hauts échelons de l’État.

Des donateurs internationaux vont réduire leur aide à l’Ouganda d’au moins 10% cette année, au motif de la corruption qui règne au sein des plus hauts échelons de l’État.

Dans un communiqué publié mardi, les donateurs, dont le groupe de la Banque mondiale, la Commission européenne et divers pays européens, ont critiqué l'insuffisance des efforts du gouvernement ougandais pour combattre la corruption. La décision a été prise après un examen de la performance financière de l’Ouganda pour l’année fiscale 2008-2009.

Les donateurs ont notamment évoqué la disparition de fonds lors de l'organisation d'un sommet du Commonwealth en 2007 à Kampala.Un audit avait impliqué plusieurs hauts responsables du gouvernement, accusés de détournements financiers lors des préparatifs de cette conférence. Mais selon les donateurs personne n'a été inculpé en rapport avec ce scandale et l’argent n’a pas été récupéré.

Les onze donateurs qui s’exprimaient dans le communiqué s’étaient engagés à verser 360 millions de dollars à l’Ouganda pour l’année fiscale en cours. Rappelons que, selon l’AFP, les donateurs étrangers contribuent au tiers du budget annuel de l'Ouganda, assurant presque entièrement les dépenses de santé et d'éducation.

XS
SM
MD
LG