Liens d'accessibilité

Un international chinois perd un match puis sa femme et sa réputation

  • VOA Afrique

Photo d'illustration: L'équipe chinoise de football pose pour une photo de groupe avant un match entre la Chine et l'Australie à Brisbane, en Australie, le jeudi 22 janvier 2015.

Mauvaise passe. Un footballeur chinois, auteur d'une bourde qui a donné la victoire à l'Iran lors d'un match qualificatif pour la Coupe du monde, a également perdu mercredi sa réputation lorsque sa femme l'a accusé d'adultère et réclamé publiquement son exclusion de la sélection.

Jiang Zhipeng a complètement déjoué mardi à Téhéran en passant de la tête la balle au buteur de l'équipe d'Iran, qui en a profité pour ouvrir le score, éloignant encore un peu plus l'espoir de la Chine, finalement battue 1-0, de se qualifier pour le Mondial-2018 en Russie.

Mais la série noire du joueur de 28 ans ne s'est pas arrêtée-là: sa femme a ainsi révélé sur son compte Weibo (le "Twitter chinois") que son mari infidèle avait récemment demandé le divorce.

"Sur quatre années de mariage, il en a passé pratiquement trois et demie à coucher avec d'autres femmes et maintenant il cherche à me pousser dans la tombe", a accusé l'épouse délaissée, Zhang Zhiyue.

Conséquence logique: Mme Zhang demande à l'Association chinoise de football d'exclure le joueur de l'équipe nationale, une exigence reprise en cœur par de nombreux supporteurs.

"Ce type est horrible. Virez-le de l'équipe de Chine", réclamait un internaute, tandis que les autorités sportives restaient muettes.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG