Liens d'accessibilité

Inquiétudes à l'ONU face à l'insécurité dans l'est de la RDC


Des soldats FARDC près de Goma en République démocratique du Congo (RDC)

Des soldats FARDC près de Goma en République démocratique du Congo (RDC)

Réunion ministérielle informelle à New York lundi, suite au débat du Conseil de sécurité sur la région des Grands Lacs. Les participants - dont divers hauts responsables burundais, congolais, rwandais, Ougandais et sud-africains - ont passé en revue les récents développements dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) et dans la région des Grands Lacs.

Dans un communiqué, ils ont noté le soutien massif à l’Accord-cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la RDC et la région exprimé par le Conseil de sécurité. Mais vu que la violence subsiste dans l’est de la RDC, ils ont reconnu que les objectifs de l’Accord-cadre ne peuvent être atteints. Ils ont donc exprimé leurs préoccupations, en soulignant la nécessité de faire cesser les hostilités.

Par ailleurs, l’armée congolaise a repris lundi le contrôle de Kambau, dans la province du Nord-Kivu, aux miliciens Maï-Maï Simba de Paul Sadala, alias Morgan, qui avaient occupé cette localité dans la matinée. Le Colonel Olivier Hamului, porte parole des FARDC dans la province du Nord Kivu, a dit à la Voix de l'Amérique (VOA) que les habitants de la localité, qui s'étaient déplacés à l'approche de la milice, ont pu réintégrer leurs foyers après l'intervention de l'armée.
XS
SM
MD
LG