Liens d'accessibilité

55 morts et des milliers de personnes bloquées suite aux inondations au Pakistan


Les dégats des inondations après de fortes pluies à la périphérie de Peshawar, au Pakistan, le 3 Avril 2016. (REUTERS/Fayaz Aziz)

Les dégats des inondations après de fortes pluies à la périphérie de Peshawar, au Pakistan, le 3 Avril 2016. (REUTERS/Fayaz Aziz)

L’armée est en train d’organiser une opération de sauvetage après des pluies torrentielles qui ont devasté le nord-ouest du pays.

Toutes les routes menant aux villages de la région sinistrées sont coupées. Les torrents de boue empêchent toute circulation. La seule voie est la seule possible. L’armée essaie d’envoyer un hélicoptère pour venir en aide aux survivants. Dans la partie du Cachemire sous autorité pakistanaise, ces personnes se compteraient en milliers dans la vallée de Neelum.

Au moins huit personnes dont cinq enfants y ont trouvé la mort lorsque deux maisons ont été détruites par un glissement de terrain provoqué par la pluie, selon un élu local, Abdul Hameed Kiyani.

Les hôpitaux locaux eux, ne sont pas assez équipés pour soigner les blessés. L'Autorité pakistanaise de gestion des catastrophes naturelles a dépêché quatre camions chargés de biens de première nécessité aux districts affectés.

Ce n’est pas la première fois que le Pakistan est frappe par des épisodes météorologiques intenses. Ces dernières années, le pays a été largement touche. A chaque fois, des centaines de morts sont recensés et les inondations détruisent de vastes surfaces de terres arables, ce qui affecte l’économie de ce pays largement agricole.

Lors de la saison des pluies l'an dernier, des averses torrentielles et des crues avaient fait 81 morts et touché plus de 300.000 personnes dans tout le pays.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG