Liens d'accessibilité

Initiative des jeunes leaders africains: six semaines de cours pour les élus


(VOA)

(VOA)

Les 500 jeunes leaders africains sélectionnés pour participer au programme YALI ont droit à six semaines de cours intensifs et de formation en leadership dans 3 domaines.

Les 500 jeunes leaders africains sélectionnés pour participer au Programme de Bourse de Washington 2014 de l'Initiative des Jeunes Leaders Africains (YALI) du président Barack Obama ont droit à six semaines de cours intensifs et de formation en leadership dans l'un des trois domaines suivants: gestion et entrepreneuriat, leadership civique, et gestion des affaires publiques.

Par la suite, une centaine de participants seront retenus à Washington pour suivre des stages de formation aux Etats-Unis. Des programmes de développement professionnel axés sur le continent africain, des réseautages de professionnels et des opportunités d’engagement communautaire ont été conçus et mis à la disposition des participants, afin qu’ils s’en inspirent afin de poursuivre leurs propres projets une fois de retour dans leurs pays d’origine.

Les participants au Programme de Bourse de Washington sont arrivés à Washington le 14 uuin, leur programme prenant fin alors que les chefs d’Etat et de gouvernement du continent se retrouvent dans la capitale américaine pour le sommet Afrique/Etats-Unis.

L’Initiative des Jeunes Leaders Africains avait été dévoilée par le président Obama en 2010.

« J’ai lancé cet effort parce que je pense que l’avenir de l’Afrique sera défini par des jeunes gens extraordinaire, comme vous », avait dit le chef de l’exécutif.

Parmi les jeunes leaders: Eric Ntumba de la République démocratique du Congo (RDC), qui étudie la gestion publique à l'Université de l'Arkansas dans la ville de Fayetteville. Il a pu rencontrer le maire de Fayetteville.
« Nous apprenons auprès de personnes qui sont déjà des fonctionnaires de grande envergure ou des acteurs politiques de haut niveau, et c’est vraiment, vraiment intéressant et instructif », a estimé M. Ntumba.

Le programme offre également l'occasion de rencontrer et d'échanger des idées avec d'autres jeunes leaders africains qui partagent les mêmes aspirations.

Les jeunes nigérians Sani Bello et Amina Garuba Ahmed évoquent une étape importante leur vie, ayant tous deux été orientés vers l'Université Howard de Washington, D.C.

« Nous sommes de différents pays, mais nous pensons tous la même chose : Comment pouvons-nous développer nos pays ? Comment pouvons-nous développer le continent ? » s’interroge Amina Garuba Ahmed.

XS
SM
MD
LG