Liens d'accessibilité

Infatino impressionné par les préparatifs de Moscou pour le Mondial 2018


Le président de la Fédération internationale de football, Gianni Infantino, Zurich, 26 septembre 2016

Le président de la Fédération internationale de football, Gianni Infantino, Zurich, 26 septembre 2016

Le président de la Fédération internationale de football a visité plusieurs installations de football à l’occasion de son premier voyage depuis son élection à la tête de la Fifa.

Gianni Infantino salue, à cette occasion, les préparatifs de Moscou pour le Mondial-2018 de football.

"C'est vraiment impressionnant, tellement impressionnant que j'aimerais féliciter par avance le maire" de Moscou, Sergueï Sobianine, a déclaré Gianni Infantino aux journalistes pendant sa visite du mythique stade Loujniki, qui doit accueillir la finale de la Coupe du monde et est actuellement en travaux.

"A l'intérieur, vous sentez vraiment l'atmosphère du football, c'est un stade de football", a-t-il ajouté en expliquant que le stade Loujniki était "le bon lieu" pour accueillir une finale de Coupe du monde.

L'Italo-Suisse, élu à la tête de la Fifa le 26 février, a ajouté que "le stade est différent par rapport à la dernière fois que j'étais venu".

Le ministre russe des Sports Vitali Moutko, qui dirige également la Fédération russe de football, a pour sa part assuré que les préparatifs de la Coupe du monde dans le pays avançaient comme prévu.

"Nous sommes satisfait par l'avancée des préparatifs", a-t-il déclaré mardi lors d'une réunion au Conseil de la Fédération, la chambre haute du Parlement russe, cité par l'agence de presse TASS.

"Tout le monde peut voir ce qui est en travaux et où", a-t-il ajouté, tout en reconnaissant qu'"il y a aussi des problèmes".

Selon le ministre russe des Sports, le président Vladimir Poutine supervise personnellement les travaux. "Je lui envoie un rapport écrit tous les trois mois", a-t-il précisé.

Douze stades situés dans onze villes de Russie accueilleront le Mondial-2018, dont le match d'ouverture se déroulera le 14 juin 2018 au Loujniki. Parmi ces 12 stades, six nouveaux sont actuellement en construction et quatre en phase de rénovation, seul le second stade de Moscou et celui de Kazan (800 km à l'est de Moscou) étant déjà prêts.

Confrontée à des difficultés économiques, la Russie a réduit en mars le budget pour l'organisation du Mondial-2018 de six milliards de roubles, celui-ci étant désormais évalué à 620,9 milliards de roubles (8,35 milliards d'euros au taux actuel).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG