Liens d'accessibilité

Indifférence en Haïti face au décès de Baby Doc


Personne ne semble pleurer Jean-Claude Duvalier, accusé de nombreuses violations des droits humains

Personne ne semble pleurer Jean-Claude Duvalier, accusé de nombreuses violations des droits humains

Le décès samedi de l'ex-dictateur Jean-Claude Duvalier à l'âge de 63 ans a laissé les Haïtiens dans une apparente indifférence.

Dimanche, au lendemain de sa mort, aucun rassemblement n'était organisé dans les rues de Port-au Prince, où l'ancien président à vie est décédé suite à un malaise cardiaque.

Pas de foules, ni de larmes pour celui qui a régné d’une main de fer pendant 15 ans sur Haïti, même si le président Michel Martelly a salué le départ d'un authentique fils d'Haïti.

Baby Doc avait succédé à son père François Duvalier à l’âge de 19 ans. Il était accusé de torture et de nombreuses exécutions extra-judiciaires et était visé par une enquête de la justice haïtienne pour crimes contre l'humanité et détournement de fonds publics. Plusieurs associations de défense des droits de l’homme ont rappelé que sa mort n'empêche nullement le maintien des poursuites engagées contre lui et son régime.

XS
SM
MD
LG