Liens d'accessibilité

Inde: une centaine d'écoliers à l'hôpital après un déjeuner à l'école


Etudiants indiens scandant des slogans lors d'une manifestation à l'Université Jawaharlal Nehru à New Delhi , en Inde, le mardi 16 février 2016

Etudiants indiens scandant des slogans lors d'une manifestation à l'Université Jawaharlal Nehru à New Delhi , en Inde, le mardi 16 février 2016

Une centaine d'écoliers indiens ont été malades jeudi, vraisemblablement victimes d'une intoxication alimentaire après un repas, et treize d'entre eux se trouvaient dans un état sérieux, a annoncé la police.

La plupart des enfants de cette école primaire publique, située à la campagne à quelque 120 km de Bombay, ont été pris de nausées et de vomissements après avoir mangé le repas composé de riz et de légumes secs.

Initialement, l'hôpital a reçu un total de 247 enfants, âgés de six à quatorze ans. "Treize sont dans un état sérieux, mais hors de danger. Plus de 140 autres ont pu rentrer chez eux après avoir été examinés. Les autres sont soignés", a détaillé auprès de l'AFP le Dr Ashok Khandagle.

"Ils ont commencé à vomir après avoir pris leur déjeuner", avait déclaré à l'AFP Shrikrishna Kokate, chef adjoint de la police du district de Palghar, dans l'Etat du Maharashtra (ouest).

"Nous avons envoyé des équipes à l'école pour prélever des échantillons. Il semble qu'il s'agit d'un cas d'intoxication alimentaire", a ajouté l'officier.

Le programme de repas de midi gratuit en Inde est le plus important du monde, permettant à 120 millions d'enfants de recevoir un déjeuner chaque jour, qui pour beaucoup est le seul repas consistant de la journée.

Ce programme, quelque 1,8 milliard d'euros, est toutefois entaché par des soupçons de corruption et sa préparation dans des conditions d'hygiène parfois douteuses est à l'origine de plusieurs scandales.

Une vingtaine d'enfants sont ainsi morts en 2013 dans un district pauvre du Bihar (nord-est) après avoir ingéré un repas contaminé par un puissant insecticide.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG