Liens d'accessibilité

Inde : un singe chapardeur attaché et encagé à Mumbai


Photo uniquement à titre d’illustration montrant le singe qui avait pris un selfie, l'affaire ayant provoqué une controverse autour des droits d’auteur.

Photo uniquement à titre d’illustration montrant le singe qui avait pris un selfie, l'affaire ayant provoqué une controverse autour des droits d’auteur.

Le signe capturé, ses pattes étroitement liées derrière son dos, est assis recroquevillé dans un coin d'un quartier commerçant de Mumbai (Inde), tentant de dénouer le cordon qui serre également ses chevilles

Le primate, attrapé il y a quelques minutes par un professionnel, est placé dans une cage.

Il a été capturé à la demande des habitants du quartier, lassés des nuisances qu'il causait avec trois ou quatre autres singes depuis six mois, volant de la nourriture et déchirant les coussins en vente dans l'un des magasins du coin.

Les singes, très respectés par les hindous majoritaires en Inde, saccagent parfois jardins, bureaux ou terrasses et vont même jusqu'à attaquer les gens transportant des aliments mais ils sont rarement soumis à un tel traitement dans le pays.

Quand les habitants du quartier de Sion ont repéré l'un d'eux vendredi matin, ils ont appelé un professionnel pour l'attraper, une opération réussie grâce à des fruits placés pour le piéger.

Les habitants se sont réunis pour se féliciter de cette capture, des bandages étant noués pour attacher ses poignets et ses coudes ainsi qu'une corde autour de son cou.

Les entraves lui ont ensuite été ôtées et le singe placé dans une cage où il a mangé du raisin, regardant la foule d'un air désespéré.

Le primate va désormais être libéré dans la campagne du nord de la ville, a indiqué un représentant des services forestiers de l'Etat du Maharashtra.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG