Liens d'accessibilité

Inde : au moins 430 tués dans une vague de chaleur


Un indien s'asperge de l'eau sous un robinet suite à des chaleurs élevées à Ahmadabad, Inde, jeudi 21 mai 2015.

Un indien s'asperge de l'eau sous un robinet suite à des chaleurs élevées à Ahmadabad, Inde, jeudi 21 mai 2015.

Les vagues de chaleur atteignent jusqu’à 50 degré centigrade.

Ces chiffres sont provisoires. Car, selon les autorités indiennes, le bilan pourrait s’aggraver, étant donné que le mercure tend à rester autour de 50 degré Celsius.

Les Etats du Telangana et de l'Andhra Pradesh, voisins à New Delhi, la capitale, sont le plus touchés. Des coupures d’électricité y sont fréquentes.

Un haut responsable de la gestion des catastrophes naturelles de l'Etat de l'Andhra Pradesh, P. Tulsi Rani, a dit à l’AFP que «la majorité des victimes ont été exposées directement au soleil, avaient 50 ans ou plus et étaient issues de la classe ouvrière.

Dans le Telangana, 188 personnes sont mortes, la plupart en milieu de semaine passée mais le bilan, qui doit encore être confirmé, continue d'augmenter, a déclaré à l'AFP D.Vani, un responsable de l'unité de gestion des catastrophes de cet Etat.

B. R. Meena, haut responsable de l'Etat du Telangana, a reconnu que la vague de chaleur actuelle était légèrement plus forte que d'habitude.

Chaque année, la chaleur tue des centaines de personnes en Inde, principalement parmi les plus pauvres. Les autorités exhortent la population à ne pas travailler trop longtemps sous le soleil. Il est aussi recommandé de porter un chapeau, de boire beaucoup d'eau et de porter des vêtements en coton.

XS
SM
MD
LG