Liens d'accessibilité

Inde : 14 policiers suspendus après la mort en cellule d'un intouchable


Un agent de la police indienne entrain de fermer les portes d'une prison à New Delhi, en Inde, 11 mars 2013.

Un agent de la police indienne entrain de fermer les portes d'une prison à New Delhi, en Inde, 11 mars 2013.

Quatorze policiers ont été suspendus en Inde après la mort suspecte d'un homme appartenant à la caste des dalits (anciennement intouchables), qui aurait été torturé et tué en garde à vue, a-t-on appris auprès de la police vendredi.

Kamal Valmiki a été retrouvé pendu dans une cellule mercredi, au lendemain de son arrestation pour vol à Kanpur, dans l'État de l'Uttar Pradesh (nord).

Sa famille accuse un policier de l'avoir torturé à mort et d'avoir ensuite pendu son corps pour faire croire à un suicide.

"Nous avons suspendu 14 policiers, dont deux pour négligence", a déclaré à l'AFP le chef de la police de Kanpur, Shalabh Mathur.

La famille de la victime affirme qu'il a été pressé d'avouer le vol pour lequel il avait été arrêté, puis violemment battu quand il a refusé.

Les résultats de l'autopsie n'étaient pas encore connus.

Des centaines de manifestants ont bloqué une autoroute locale après l'annonce de la mort de cet homme et pour protester contre les injustices visant la communauté dalit.

Les abus policiers sont courants en Inde et de nombreux suspects sont torturés en vue d'obtenir des aveux.

Plus de 1.200 personnes ont été tuées dans des postes de police entre 2000 et 2013, selon des chiffres officiels de criminalité.

Mais selon un rapport de 2012 de la Commission nationale des droits de l'homme, plus de 12.000 personnes auraient été tuées dans des commissariats et des prisons entre 2001 et 2010.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG