Liens d'accessibilité

RDC : recrudescence des viols à Rutshuru

  • Primo-Pascal Rudahigwa

La première dame de la RDC, Mme Olive Lembe Kabila (au milieu) discutant avec des femmes del'Est de la RDC lors de la Marche mondiale des femmes de Bukavu en octobre dernier

La première dame de la RDC, Mme Olive Lembe Kabila (au milieu) discutant avec des femmes del'Est de la RDC lors de la Marche mondiale des femmes de Bukavu en octobre dernier

Au début de ce mois, six femmes auraient été violées par des militaires congolais déployés dans la localité de Nyabanira, à une vingtaine de kilomètres de la cité de Kiwanja.

Une recrudescence des viols est signalée dans le territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, en RDC. Ces actes ont particulièrement lieu pendant la journée, lorsque les femmes reviennent des champs. Au début de ce mois, six femmes auraient été violées par des militaires congolais déployés dans la localité de Nyabanira, à une vingtaine de kilomètres de la cité de Kiwanja.

Il est à noter que dans ce territoire de Rutshuru, les journalistes déplorent également le fait que les autorités locales leur refus tout accès des victimes, surtout lorsqu'elles ont été violées par les militaires congolais. Une délégation des parents des victimes de Nyabanira a récemment présenté ses doléances au président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Léon Bariyanga Rutuye, qui se trouve être député du territoire de Rutshuru.

M. Rutuye a immédiatement contacté le commandant de cette zone opérationnelle, rapporte notre correspondant Primo-Pascal Rudahigwa, qui s’est rendu sur place à Rutshuru.

XS
SM
MD
LG