Liens d'accessibilité

Incident à l'entrée du siège de la National Security Agency: un mort


L'entrée de la NSA à Fort Meade dans le Maryland (AP Photo/Patrick Semansky)

L'entrée de la NSA à Fort Meade dans le Maryland (AP Photo/Patrick Semansky)

Les deux assaillants étaient déguisés en femmes et pourraient être des transgenres, a dit un haut responsable américain.

Une personne a été tuée et une autre blessée lundi dans le Maryland quand leur véhicule a tenté de forcer l’entrée du QG de la NSA, l’Agence de la sécurité nationale, près de Washington.

« L’incident a été contenu et une enquête ouverte », a déclaré le Colonel Brian Foley, commandant de la garnison de Fort Meade, le complexe militaire où sont basées la NSA (un des piliers des services de renseignement) et plusieurs autres agences fédérales. Il a ajouté que « les habitants, militaires et les personnels civils sont sains et saufs ».

Selon l'agence Reuters, les deux assaillants étaient déguisés en femmes et pourraient être des transgenres, a dit un haut responsable américain. C’est le personnel de sécurité de la NSA qui a empêché les deux personnes de pénétrer dans le complexe. Des images télévisées montrent deux véhicules endommagés sur les lieux, dont un de la police de la NSA.

Le FBI, la police fédérale, a dit à la Voix de l'Amérique (VOA) ne pas croire à « un lien avec le terrorisme », même si on ignore pour l'instant les motifs de l'attaque. Selon la chaîne NBC News, les aggresseurs se trouvaient dans une voiture SUV volée, une Ford Escape. La chaîne ajoute qu'une arme et de la drogue ont été retrouvées dans le véhicule. Néanmoins, selon un porte-parole de la Maison Blanche, le président Barack Obama a été informé de cet incident. Quelque 29.000 civils et 11.000 militaires travaillent à Fort Meade.

Le complexe abrite, outre la très sécurisée NSA, l’Agence des systèmes informatiques de la défense e tle US Cyber command, le commandement militaire américain pour le cyberespace.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG