Liens d'accessibilité

Inauguration prochaine en Californie de la plus importante centrale électrique solaire au monde


Ivanpah est nichée dans le désert du Mojave à environ 60 km de Las Vegas

Ivanpah est nichée dans le désert du Mojave à environ 60 km de Las Vegas

BrightSource Energy, une société américaine spécialisée dans la génération d'électricité solaire thermique, s’apprête à inaugurer d’ici à la fin de l’année le plus vaste centre de production jamais érigé dans le désert du Mojave en Californie.

Cette nouvelle centrale d'Ivanpah, dans le comté de San Bernardino, est le projet de centrale électrique solaire le plus important au monde, et il est doté d’une technologie axée sur des tours solaires thermiques à concentration.

Un haut responsable de BrightSource Energy, Joe Desmond, a expliqué qu’« Ivanpah offre actuellement l’une des concentrations solaires les plus élevées au monde ».
Selon l'Agence Internationale de l’Energie (AIE), l’énergie solaire regroupant l’énergie solaire à concentration et l’énergie photovoltaïque pourrait représenter 25% de la production d’électricité totale d’ici à 2050 et couvrir un tiers de la demande mondiale à partir de 2060.

Pour produire cette énergie solaire concentrée, l’usine d’Ivanpah a déployé 170 000 miroirs qui concentreront les rayons du Soleil sur des chauffe-eaux situés au haut de trois tours. La vapeur ainsi dégagée, dont les températures pourront dépasser les 260 degrés Celsius, activera des turbines chargées de produire l’électricité.

« Nous pouvons stocker de l'énergie thermique du Soleil sous forme de sel fondu. Ainsi, nous pourrons produire de l'électricité même lorsque le soleil se couche. L'énergie solaire concentrée suscite un vif intérêt à travers le monde dans des régions où vous avez beaucoup de Soleil, comme la Chine, l'Afrique du Sud, le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord » affirme M. Desmond.

A noter que certains militants en faveur de l’environnement dénoncent le projet d’énergie solaire qui pour eux, sacrifie une vaste étendue du désert qui est loin d’être inhabitée. Notamment, une tortue du désert a dû être déménagée pour faciliter la construction du complexe. Un effort chiffré à 50 millions de dollars.

Lisa Belenky, de l’ONG Centre pour la diversité Biologique, fait valoir qu’il vaudrait mieux installer les centrales solaires sur des sites écologiques déjà bouleversés. D’anciennes mines par exemple, ou des parkings.
XS
SM
MD
LG