Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : sept femmes tuées lors d’une manifestation


Abobo, quartier d'Abidjan

Abobo, quartier d'Abidjan

Ce nouveau bain de sang a eu lieu lors d’une manifestation de femmes à Abobo, quartier pro-Ouattara d’Abidjan. Au moins sept d’entre elles ont été abattues, affirment des témoins.

D’après eux, ce sont des soldats loyaux à Laurent Gbagbo à bord de véhicules blindés qui ont ouvert le feu sur les manifestantes.

Ces violences sont le résultat de la crise postélectorale qui oppose Laurent Gbagbo à Alassane Ouattara. Ils se disputent la victoire de la présidentielle de novembre dernier.

Des habitants d'Abobo fuyant les violences

Des habitants d'Abobo fuyant les violences

Les affrontements entre partisans de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara sont de plus en plus fréquents. Nombreux sont ceux qui fuient les combats. Les Nations-Unies indiquent que plus de 30 000 personnes ont quitté le quartier d’Abobo. De même, ils sont environ
70 000 a s’être refugiés au Liberia et en Guinée.

Face à l’escalade de la violence entre les deux camps rivaux, la communauté internationale, qui reconnaît la victoire d’Alassane Ouattara, continue de chercher des solutions.

Les chefs d’Etat membres du panel de l’Union Africaine doivent se pencher vendredi sur la crise ivoirienne à Nouackchott en Mauritanie.



XS
SM
MD
LG