Liens d'accessibilité

Huit tonnes de drogue saisies au Maroc


La police se prépare à ouvrir les paquets de cocaïne après une opération policière à Panama, le 21 juin 2013. (Photo d'illustration).

La police se prépare à ouvrir les paquets de cocaïne après une opération policière à Panama, le 21 juin 2013. (Photo d'illustration).

La police marocaine a saisi près de huit tonnes de drogue depuis le début de la semaine au cours de deux opérations dans le nord-ouest du pays.

La police a mis la main mercredi soir sur six tonnes et demi de kif (haschich) dans un village des environs de la ville de Ouezzane, dans la région du Rif (nord-ouest), selon l'agence de presse officielle marocaine MAP, qui cite un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Deux hommes soupçonnés d'être impliqués dans ce trafic ont été interpellés, indique le ministère dans ce communiqué.

Toujours selon la MAP, citant un autre communiqué des autorités, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) a saisi en début de semaine près de deux tonnes de cannabis près de Larache, également dans la région du Rif.

Le cerveau présumé du réseau et quatre suspects ayant des antécédents judiciaires, ont été arrêtés.

La drogue était dissimulée dans un millier de caisses en bois à bord d'un camion de transport international de marchandises. Plusieurs véhicules ont été saisis, alors que ce "réseau criminel" et dangereux"planifiait plusieurs opérations de trafic de drogue à destination de l'Europe en utilisant des camions de transport international de marchandises", selon les autorités citées par la MAP.

Malgré ses efforts pour réduire les plantations de cannabis sur son territoire, le Maroc demeure le premier producteur mondial de haschich et l'un des plus importants exportateurs de résine de cannabis, écoulée pour l'essentiel en Europe, selon l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG