Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : Le gouvernement Gbagbo ordonne la fouille de tous les véhicules onusiens


Des policiers et soldats onusiens protégeant le Golf Hotel d' Abidjan, siège du gouvernement Ouattara

Des policiers et soldats onusiens protégeant le Golf Hotel d' Abidjan, siège du gouvernement Ouattara

Les Casques bleus protègent le rival de M. Gbagbo, Alassane Dramane Ouattara, le président ivoirien reconnu par la communauté internationale.

Le gouvernement du président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo, a ordonné une fouille systématique de tous les véhicules onusiens. Il a instruit les responsables de la police et de l’armée de procéder à ces fouilles, qui visent à accentuer la pression sur les Nations Unies.

Les Casques bleus protègent le rival de M. Gbagbo, Alassane Dramane Ouattara, le président ivoirien reconnu par la communauté internationale. Laurent Gbagbo a demandé le départ des troupes onusiennes du pays, estimant qu'elles ont violé le principe de neutralité qui sous-tend leur mission.

Des soldats loyaux à Gbagbo devant l'entrée du quartier pro-Ouattara d'Abobo, à Abidjan

Des soldats loyaux à Gbagbo devant l'entrée du quartier pro-Ouattara d'Abobo, à Abidjan

L’opération militaire pour ôter Laurent Gbagbo du pouvoir n’est plus qu’une question de jours, a déclaré Alassane Ouattara dans une interview à la VOA. Son Premier ministre, Guillaume Soro, a entamé, jeudi, une tournée régionale pour finaliser les détails de cette intervention militaire.

M. Ouattara se dit disposé à laisser son rival vivre en Côte d’Ivoire avec tous les privilèges d’un ancien chef d’Etat à condition que M. Gbagbo quitte le pouvoir de manière pacifique.

Selon les Nations Unies, au moins 260 personnes ont péri dans les violences postélectorales en Côte d’Ivoire depuis novembre.

Des réfugiés ivoiriens à leur arrivée à Loguatuo, au Liberia

Des réfugiés ivoiriens à leur arrivée à Loguatuo, au Liberia

Le Conseil de sécurité de l’ONU a donné, cette semaine, son feu vert à l’envoi de 2 000 Casques bleus supplémentaires en Côte d’Ivoire.

Les Nations Unies ont appelé tous les pays à cesser de rapatrier les réfugiés ivoiriens jusqu’à ce que la situation s’améliore dans leur pays. Quelques 30 000 Ivoiriens ont fui leur pays pour le Liberia voisin depuis novembre, et 340 se sont rendus en Guinée.

XS
SM
MD
LG