Liens d'accessibilité

Il faut mettre la technologie au service des handicapés, estime l'Onu


(AFP)

(AFP)

Le parti que les personnes handicapées peuvent tirer de la technologie est immense. Pourtant, elles sont encore trop nombreuses à ne pas y avoir accès, a déclaré Ban Ki-moon.

A l'occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé que les innovations technologiques peuvent assurer l'inclusion des personnes handicapées.

« La technologie a changé le monde, mettant le savoir à portée de main et ouvrant des perspectives nouvelles. Le parti que les personnes handicapées peuvent en tirer est immense. Pourtant, elles sont encore trop nombreuses à ne pas y avoir accès », a déclaré M. Ban.

« À l'heure où la communauté internationale travaille à l'élaboration d'un programme de développement pour l'après-2015 … nous devons mettre la technologie au service du développement de chacun », a-t-il souligné.

Par ailleurs, un groupe d'experts indépendants de l’Onu sur les droits des personnes handicapées a appelé à ratification universelle de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) et son Protocole facultatif.

« Depuis 2006, la Convention a connu un nombre impressionnant de ratifications », ont souligné dans une déclaration commune ces experts. A ce jour, 150 pays membres de l’Onu ainsi que l'Union européenne (UE) ont ratifié la convention.

XS
SM
MD
LG