Liens d'accessibilité

IAAF/dopage : Lamine Diack a démissionné du CIO


 Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF)

Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF)

Le Sénégalais Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé, a démissionné du Comité international olympique dont il était membre honoraire, a annoncé mercredi le CIO.

"Après sa suspension hier (mardi), Lamine Diack a démissionné de sa fonction de membre honoraire du CIO", a annoncé Mark Adams, porte-parole du président du CIO, dans un email transmis à l'AFP.

Lamine Diack, 82 ans, était entré comme membre du CIO en 1999 au titre de président de l'IAAF, poste duquel il a démissionné en août. Atteint par la limite d'âge, il en était devenu en 2013, à 80 ans, membre honoraire.

Le comité exécutif du CIO, sur proposition de la commission d'éthique, avait décidé mardi de le suspendre provisoirement à la suite de sa mise en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé par la justice française.

Le conseiller juridique de Diack, l'avocat Habib Cissé, 44 ans, a également été mis en examen, uniquement pour corruption passive, tout comme le médecin français Gabriel Dollé, qui était en charge de la lutte antidopage à la fédération internationale jusque fin 2014.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG