Liens d'accessibilité

Etats-Unis : L’ouragan Irène remonte la côte nord-est


Des maisons côtières abandonnées à Nags Head, en Caroline du Nord

Des maisons côtières abandonnées à Nags Head, en Caroline du Nord

Avec des vents soufflant à 140km/h et des pluies diluviennes, il a déraciné des arbres, provoqué des inondations et démoli des pylônes électriques, privant d’électricité des dizaines de milliers de personnes.

L’ouragan Irène, qui est arrivé près de Cape Lookout, dans l’Etat de la Caroline du Nord samedi, a entamé sa remontée potentiellement dangereuse de la côte vers New York et les autres agglomérations du Nord-est du pays.

Avec des vents soufflant à 140km/h et des pluies diluviennes, il a déraciné des arbres, provoqué des inondations et démoli des pylônes électriques, privant d’électricité des dizaines de milliers de personnes.

Le Centre national des ouragans l’a reclassé en catégorie 1, la plus faible, tôt samedi. Toutefois, il a averti qu’Irène reste un ouragan alors qu’il s’oriente vers le couloir très peuplé des environs de Washington.

Des habitants d'Annapolis, dans le Maryland, érigeant une digue

Des habitants d'Annapolis, dans le Maryland, érigeant une digue

L’alerte a été lancée pour New et une grande partie de la côte nord-est des Etats-Unis en rapport avec cette situation qualifiée par le président Obama de « d’extrêmement dangereuse et couteuse. » Le chef de l’exécutif a interrompu, vendredi, ses vacances dans l’Etat du Massachussetts pour regagner Washington. « La nation doit se préparer au pire », a-t-il averti, en ordonnant aux agences fédérales de veiller à ce que toutes les ressources soient mobilisées pour faire face à la situation.

A New York, le maire Michael Bloomberg a ordonné la toute première évacuation obligatoire de l’histoire de la ville. Quelques 250 000 habitants des zones basses, y compris Wall Street, dans le quartier des affaires, ont été sommés de quitter leurs maisons. Par ailleurs, l’ensemble du réseau de transport urbain – les bus et le métro – est à l’arrêt.

Les trois aéroports majeurs de New York ont aussi interrompu leurs activités du fait de l’ouragan Irène. Des centaines de vols ont été annulés, tout comme une grande partie des liaisons par trains interurbains de la côte nord-est.

XS
SM
MD
LG