Liens d'accessibilité

8 morts près de N'Zérékoré


Un volontaire de MSF

Un volontaire de MSF

Une délégation de prévention contre l'Ebola a été attaquée mardi par la population de Womé.

Le gouvernement guinéen, qui a pu enfin accéder à la zone jeudi, a découvert l'étendue de la tragédie.

Huit personnes sont mortes mardi à Womé, un village proche de N'Zérékoré la deuxième plus grande ville du pays.

Les huit victimes faisaient partie d’une délégation venue sensibiliser les populations pour éviter la propagation de l’Ebola

Joint par la Voix de l'Amerique, Albert Damantang Camara explique que "dans la région, il y a encore beaucoup de croyances et de peurs. Certains pensent qu'Ebola n'existe pas ou que les missions de sensibilisation sont venues pour les tuer. C'est ce qui a causé ce drame."

Le porte-parole du gouvernement guinéen précise qu'un sous-préfet et un directeur régional de la sante figurent parmi les victimes.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG