Liens d'accessibilité

Huit islamistes tués par l'armée en Algérie


Depuis le début de l'année, au moins 95 islamistes armés ont été tués dans des opérations militaires menées dans l'est et le sud de l'Algérie.

Depuis le début de l'année, au moins 95 islamistes armés ont été tués dans des opérations militaires menées dans l'est et le sud de l'Algérie.

Huit islamistes armés ont été tués dimanche au cours d'une opération militaire menée au sud d'Alger, a indiqué le ministère de la Défense.

Ces hommes ont trouvé la mort dans une zone montagneuse de la région de Médéa (80 km au sud d'Alger), dans une embuscade tendue par des soldats, qui ont saisi des armes et des munitions, selon la même source.

Depuis le début de l'opération le 9 juin, 12 "terroristes" ont été abattus et quatre autres arrêtés par les militaires.

Les autorités algériennes utilisent le mot "terroriste" pour désigner les islamistes armés qui sont actifs dans le pays depuis le début des années 1990.

Malgré l'adoption en 2005 d'une Charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200.000 morts pendant la "décennie noire", des groupes armés islamistes restent actifs dans l'est et le sud du pays et visent principalement les forces de sécurité.

Depuis le début de l'année, au moins 95 islamistes armés ont été tués dans des opérations militaires menées dans l'est et le sud de l'Algérie, selon un décompte établi de l'AFP à partir de bilans officiels.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG