Liens d'accessibilité

Human-Rights Watch: “le Rwanda a fourni des armes aux rebelles de la RDC”


Les forces de Bosco Ntaganda auraient également reçu l’appui de centaines de nouvelles recrues

Le groupe de défense des droits de l’Homme Human-Rights Watch affirme, dans un dernier rapport, que des responsables militaires rwandais ont fourni des armes aux rebelles combattant dans l’est de la République démocratique du Congo.

L’organisation affirme détenir des preuves sur la livraison d’armes et de munitions, et l’envoi de quelque 300 nouvelles recrues aux forces du général mutin Bosco Ntaganda. Parmi les 300 civils, certains ont été recrutés de force. Il y en a aussi qui sont âgés de moins de 18 ans.

Des réfugiés congolais attendant de l'aide au camp de Nkamira, Rwanda (6 mai 2012)

Des réfugiés congolais attendant de l'aide au camp de Nkamira, Rwanda (6 mai 2012)

Le général Ntaganda est recherché par la Cour pénale internationale pour recrutement et utilisation d’enfants soldats en 2002 et 2003 alors qu’il commandait une milice dans l’Ituri, en RDC.

Un associé de Ntaganda, Thomas Lubanga, a été condamné par la CPI en mars dernier sous des chefs d’accusation identiques.

Autour du rapport de Human-Rights Watch, la VOA a joint un expert de l’organisation. Écoutez cet entretien en cliquant sur le lecteur ci-dessous.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG