Liens d'accessibilité

Hôtel attaqué au Mali: 4 soldats maliens inhumés


Photo d’archives : les forces françaises patrouillent dans le désert du nord du Mali le long de la frontière avec le Niger à la périphérie d’Asongo, nord du Mali, 24 juin 2015.

Photo d’archives : les forces françaises patrouillent dans le désert du nord du Mali le long de la frontière avec le Niger à la périphérie d’Asongo, nord du Mali, 24 juin 2015.

Quatre soldats maliens tués lors de la prise d'otages vendredi dans un hôtel de Sévaré ont été inhumés samedi dans cette ville du centre du Mali, en présence de deux ministres maliens et de nombreuses personnes, a-t-on appris auprès d'un habitant.

"Nous venons d'enterrer quatre corps" de militaires tués durant la prise d'otages menée par un commando à l'hôtel Byblos de Sévaré, a affirmé à l'AFP cet habitant, joint au téléphone depuis Bamako.

Ecoutez le reportage du correspondant de VOA Afrique:

"Quant aux corps des preneurs d'otages, ils sont restés sur place pour le moment. Personne ne les a touchés", a-t-il ajouté.

Selon cet habitant, l'inhumation des quatre militaires s'est déroulée sans incident, en présence des ministres du Développement rural, Boukary Treta, et de la Sécurité intérieure, Sada Samaké, et d'"une foule extraordinaire".

Les assaillants, non officiellement identifiés et dont le nombre total demeurait inconnu, ont fait irruption vendredi vers 07H00 (locales et GMT) au Byblos de Sévaré, où séjournent régulièrement des expatriés.

Ils en ont été délogés dans la nuit de vendredi à samedi par les forces maliennes.

Au moins 12 personnes dont "cinq terroristes" ont été tuées lors de la prise d'otages, selon différentes sources militaires maliennes.

Mais le bilan pourrait être plus élevé, la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) ayant annoncé la mort de cinq employés travaillant pour ses sous-traitants : "Un Malien, qui était le chauffeur de la compagnie sous-traitante de la Minusma, un Népalais, un Sud-Africain et deux Ukrainiens".

Selon un responsable militaire, le bilan définitif n'a pas encore été arrêté et pourrait évoluer à la hausse.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG