Liens d'accessibilité

Hillary Clinton entame une tournée africaine de 10 jours


Hillary Rodham Clinton, en Mongolie, le 9 juillet 2012

Hillary Rodham Clinton, en Mongolie, le 9 juillet 2012

La secrétaire d'Etat américaine est attendue mardi soir au Sénégal

L’objectif de cette tournée de plus d’une semaine en Afrique est le renforcement des institutions démocratiques, ainsi que la promotion de la croissance et de la sécurité.

Selon le Département d’Etat, Mme Clinton visitera au moins six pays pendant sa tournée. Outre le Sénégal, sa première étape, elle ira au Soudan du sud, en Ouganda, au Kenya, au Malawi et en Afrique du sud.

A Dakar, elle doit prononcer un discours sur la « résilience des institutions démocratiques du Sénégal », et elle mettra en exergue « l’approche américaine en matière de partenariat ».

Les Sénégalais ont démocratiquement élu un nouveau président en mars 2012

Les Sénégalais ont démocratiquement élu un nouveau président en mars 2012

Cette tournée de Mme Clinton en Afrique sera sa première depuis que l’Administration Obama a publié en juin sa nouvelle stratégie envers l’Afrique sub-saharienne. Cette politique repose sur 4 piliers : renforcer les institutions démocratiques, stimuler la croissance économique, encourager le commerce et l’investissement et promouvoir le développement.

Par cette tournée, Mme Clinton rend hommage à des succès démocratiques comme le Sénégal et le Malawi, qui récemment ont connu des transitions pacifiques au sommet.

La présidente du Malawi, Joyce Banda (archives)

La présidente du Malawi, Joyce Banda (archives)

En Ouganda et au Kenya, il s’agit d’étapes stratégiques pour un examen des questions sécuritaires régionales. Au Soudan du sud, la plus jeune nation du continent, la secrétaire d’Etat américaine veut « réaffirmer le soutien des Etats-Unis, tout en encourageant les progrès dans les négociations avec le Soudan pour arriver à un accord sur les questions de sécurité, pétrole et citoyenneté ».

XS
SM
MD
LG